L’intelligence artificielle en test dans les hôpitaux lyonnais

lintelligence-artificielle-en-test-dans-les-hopitaux-lyonnais

Actuellement en test dans les services des Hospices civils de Lyon, l’intelligence artificielle pourrait être le partenaire idéal du personnel soignant pour faciliter le travail des soignants. Une première en France.

 

 

L’intelligence artificielle dans les hôpitaux : une première en France

 

Deuxième groupe hospitalier de France, les Hospices Civils de Lyon en partenariat avec le géant de de l’informatique Microsoft ont commencé à introduire dans leurs services hospitaliers des programmes équipé d’une intelligence artificielle. Selon un communiqué de l’AFP, les HCL auraient pour objectif de « repenser la vie de l’hôpital ».

Si nous avons pu constater de nombreux cas dans le passé des capacités de l’intelligence artificielle à intervenir dans la médecine, il s’agit en France de la 1ère intervention d’un tel logiciel dans le milieu médical.

« On aurait pu choisir de travailler de manière quasi-universitaire avec pour finalité de publier des articles scientifiques. Nous avons choisi une deuxième option : travailler sur l’IA au service des usages » selon M.Castets nous retourne l’AFP.

Une initiative que rappellera celle prise il y a 5 ans de la part des Hospices Civils de Lyon qui ont été les premiers à avoir ouvert un service internet permettant à un patient d’accéder à son dossier et de l’alimenter directement depuis son ordinateur.

 

La technologie au service du corps médical

 

C’est dans l’objectif de faciliter et d’améliorer la qualité le travail du personnel soignant, les hospices civils de Lyon et Microsoft se sont engagés dans de nombreux projets dans l’objectif d’aboutir à la création de nombreux outils d’assistance médical équipés d’une intelligence artificielle.

Si cette I.A n’a pas pour vocation de remplacer le travail des médecins, celle-ci peut néanmoins grandement faciliter et accélérer le travail du personnel soignant selon les Hospices Civiles de Lyon.

Microsoft et les HCL ont pour objectif de développer de nombreux programmes informatiques capables d’aider un médecin à établir un diagnostic beaucoup plus précis. Une simplification accompagnée du travail du corps médical accompagné d’une accélération du travail qui permettrait aux cas urgences de prendre en charge leurs patients plus rapidement possible. On peut imaginer que si leurs technologies réussissent à franchir les portes des hôpitaux, ce type d’outil apporterait une aide considérable aux petites villes de provinces concernant la pénurie de médecins généralistes.

En identifiant la maladie et en renvoyant les patients le plus rapidement possible vers les bons médecins spécialisés ou le bon traitement, ils soigneront beaucoup mieux et rapidement leurs patients et libéreraient énormément de temps dans leurs agendas pour s’occuper d’autres malades.

« Plus on va suivre les patients de près, plus ils seront acteurs de leur santé. Et donc moins on va consommer de (prestations de) santé et plus on va être performant » affirme le responsable informatique des Hospices Civils de Lyon à l’AFP.

Axel Reghis

Le pôle technique

Trois caméléons passionnés de développement web. En étroite collaboration avec les autres pôles, ils ont donné vie à toutes les idées de chaque membre de la promotion à travers le site internet sur lequel vous naviguez actuellement. Efficaces et débrouillards, ils ont bravé tous les obstacles techniques pour mener à bien leur mission !